• Le chant de ma Terre.....

     

     

     

     

     


    Nature,je sens vivre en moi

    tes profondes racines.

    Je suis comme l'arbre puissant

    flamboyant de l'été.

    Quand l'ombre lentement

    estompe les collines;

    je me pressens prés de toi

    dans ton éternité.

    Omillou

     

    Le chant de ma Terre.....

     

     

    je ne pourrai jamais retrouver le vrai visage de ma terre,cet oeil pur des enfants, je ne l'ai plus.

    Quand j'étais tout petit, je jouais, puis j'avais faim.
    Ma mère taillait , alors, une plate tartine de pain, elle le saupoudrait de sel, elle l'arrosait d'huile par un large 8 de burette penchée; elle me disait ......Mange !!

    Le sel ,il me suffisait de humer le vent odysséen, il était là, avec l'odeur de la mer; ce pain, cette huile,, les voilà tout autour, dans ces champs de blé vert, dessous les oliviers.

    Ainsi s'est aiguisée de longue habitude, l'ardente faim de mon coeur;
    Jamais assez de ce pain..
    Jamais assez de ce sel, de cette huile, ma mère.

    Avec mes joies et mes peines j'ai mâché des quignons de ma terre;.........

    Jean Giono

    « La colère des flots......(Sausset les pins)Le miroir des eaux.... »

  • Commentaires

    1
    Vendredi 10 Mars à 16:47

    De doux souvenirs d'enfance dans ce texte de Jean Giono, et j'aime les photos. L'arbre en fleurs et les chèvres qui courent étant mes préférées.
    La dernière aussi avec l'Olivier en premier plan me séduit beaucoup.
    Bise et bonne fin de journée Lise

    2
    Vendredi 10 Mars à 16:55

    Elle chante si bien le soleil, les cigales et la vie ta terre. 

     

    3
    Vendredi 10 Mars à 17:00

    Bonjour Lise. Il est beau la chant de ta terre  et bien sûr le texte de Giono y ajoute ce petit supplément qui sent bon l'enfance. J'aime tout particulièrement la photo des ajoncs mais tu devineras aisément pourquoi. Mes racines bretonnes m'ont rendue un poil chauvine. Je t'embrasse

      • Dimanche 12 Mars à 18:32

        En Provence les ajoncs portent le nom "Argelas" (avé l'accent), il est le buisson le plus piquant des garrigues;

        Merci Marie....bises

    4
    Vendredi 10 Mars à 17:05

    De merveilleuses photos, (je les aime toutes, chacune a son charme)...et ce texte de Giono font de cet article un bel hommage à notre planète. Bon week-end Lise.

    5
    Vendredi 10 Mars à 18:09

    Que c'est beau, tes photos sont superbes! Bise, bon vendredi dans la joie!

    6
    Vendredi 10 Mars à 21:03

    Une petite halte bien agréable ici ce soir merci Lise...

    7
    Vendredi 10 Mars à 23:02

    Bonsoir Lise

    Un grand plaisir de réécouter Moustaki en regardant tes magnifiques photos.

    Amicalement

    8
    Samedi 11 Mars à 08:37
    marine D

    J'ai tant aimé Giono, je  connaissais la Provence avant de la découvrir de visu, bien avant , j'avais même fait une enluminure pour le bureau de mon père , mais de quel grand livre s'agissait-il ?
    Je cherche... il disait ... tu sais Carles,  ce qui compte... je l'ai sur le bout de la langue, ça va me revenir...

    Sur mon blog je fais tourner la musique et j'ai posé souvent Les eaux de mars, quelle merveille, merci pour ce moment bonheur Lise

    Bonne journée

     

     

    9
    Samedi 11 Mars à 13:39

    Une merveille cette chanson sans parler de ces photos qui chantent le vent, la mer, le bleu du ciel, les roches...La vie, quoi. Merci pour cela. Excellent week-end à toi

    10
    Samedi 11 Mars à 17:08
    Contente de te retrouver avec ces très belles photos. Oui. La terre chante le printemps revenu. Le texte de Giono est fameux et les briquettes élégantes. Bises!
    11
    Samedi 11 Mars à 17:09
    Biquettes pardon.
    12
    Samedi 11 Mars à 18:23
    marine D

    Ca m'est revenu le livre de Giono en question est Que ma joie demeure !

    Bonne soirée et bises

      • Dimanche 12 Mars à 18:19

        Oui !! tu me donnes envie de le relire ce livre.....Une Ode à la nature,à la vie tout simplement!

        Bises....Merci à toi

    13
    Samedi 11 Mars à 18:44
    Philippe Bullot

    Des photos pleines de la lumière du Sud, j'aime !

    Bon week-end Lise.

    14
    Dimanche 12 Mars à 14:35

    bonjour,

    des photos qui sentent le soleil et la rocaille , un vent du sud qui me rappellent de bons souvenirs

    bon dimanche 

    à bientot

    15
    Dimanche 12 Mars à 18:54

    des iamge qui réchauffent le coeurs et ce chant mélodieux quelle séries bravo.

    belle soirée

    16
    Lundi 13 Mars à 08:51

    Une belle page provençale : mots et photos

    Du ciste cotonneux : une superbe fleur qui n'existe pas chez nous, il n'y a qu'en Provence que j'en vois

    Bon lundi

      • Lundi 13 Mars à 13:41

        modeste et généreux le ciste, il se contente d'une terre pauvre...Généreux par la densité de sa floraison,par contre n'espère pas faire des bouquets,

        les fleurs sont délicates et si éphémères.

        merci à toi,à vous tous et toutes.

        Bises

    17
    Lundi 13 Mars à 13:30

    Bonjour Lise

    Je suis attentive et admirative de ton billet.
    J'habite à présent cette terre aimée de Giono.

    C'est un choix, la lumière de Haute Provence et son air pur n'ont fait que nous plaire.

    C'est la Provence authentique et sans "bling-bling" comme je dis.

    Chaque image est belle. Bravo

    Un beau bonjour

    18
    Lundi 13 Mars à 20:32

    photos et texte magnifiques! amitiés

    19
    Lundi 13 Mars à 20:38

    oui la France est belle  et voyager dans les blogs nous le prouve, que de beaux trésors y sont exposés.

    Bien sur  mon pays forézien est le plus beau ,mais la c'est le cœur qui parle, pas la raison (MDR).

    tes photos sont magnifiques , j'aimerai avec grand plaisir accompagner les biquettes a travers champs mais sùr un photographe serait en planque...

    bisous.

      • Mardi 14 Mars à 16:35

        Bien sûr ton pays est beau et verdoyant ami stéphanois,mais ma terre à moi est gorgée de soleil glasses...lol

        Oui, je suis moi aussi admirative de tous ces blogs que je visite,un réel plaisir de les parcourir !!!

        Bises....merci Omillou

    20
    Lundi 13 Mars à 21:31
    marine D

    Oui, ce qui compte Carles, c'est que ma joie demeure....

    A relire absolument !

      • Mardi 14 Mars à 16:39

        Que ma joie demeure....moi je vous dis que c'est ce que vous donnez qui vous fait riche.....

        Un bonheur ce livre

        Bises Marine

    21
    Jeudi 16 Mars à 12:36

    Jolie nostalgie!

    22
    Jeudi 16 Mars à 20:23

    Ce sont des Roves ? Non .

    Je suis fan.

      • Vendredi 17 Mars à 17:49

        Ouiiiiii !!!......reconnaissable par leurs majestueuses cornes torsadées......ce sont des chèvres très rustiques qui aiment la garrigue...La garrigue des collines du ROVE ;)

        un grand merci Sereine

        Bonne soirée

    23
    Jeudi 16 Mars à 20:29

    Que du Bonheur cette lumière venue tout droit du Sud, l'arbre en fleur est magnifique. >Merci ma chère Lise pour cette BELLES balade et ce BEAU texte qui l'accompagne...

    Douce soirée & gros bisous

    24
    Vendredi 17 Mars à 09:07

    La balade est sympathique entre vieilles pierres, chêvres et soleil, sans oublier qqles fleurs par-çi, par là!

    bon week-end, @ bientôt haude

      • Vendredi 17 Mars à 17:50

        @ bientôt haude......merci beaucoup

        Bon week end à toi

    25
    Samedi 25 Mars à 18:10
    sylolive

    Il y a une belle ambiance dans cette série de photo, on a envie d'être à ta place :) Bises Lise

    26
    Jeudi 30 Mars à 14:10
    Robert

    Ça sent bon le printemps par chez vous! ici il sommeille encore sous la neige, j'ai bien aimé le texte de Giono et moi qui suis un fan fini de la musique brésilienne, j'adore la chanson de Moustaki

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :