• Les Fruits de la Sagesse

    On ne m'avait pas dit

    que l'olivier était mon grand père,

    Ses bras ridés couverts de rugueuse peau,

    un visage lumineux,un fixer obscur.

    Il me reconnaît même de loin,

    Il secoue ses branches et frémissent ses feuilles.

    On dit que Grand père l'avait planté avant sa mort.

    Autant vigoureux dans le tronc

    autant délicieux le parfum,

    ses petites feuilles jamais sans un grand sourire...

    On ne m'avait pas dit

    que l'olivier était mon grand père

    Ses feuilles argentées brûlaient pour moi comme de l'encens.

     

    Mehmet Yashin

     

    À bientôt,je serai absente quelques jours,

    Prenez soin de vous...bises

    « Cheminement...La mer est belle et pleine de voyages.... »

  • Commentaires

    1
    Dimanche 29 Octobre 2017 à 17:24

    Bon soir Lise,
    Magnifiques ces photos d'Oliviers, c'est un arbre pour lequel j'ai une grande affection, et je soigne l'un d'entre eux, un petit jeune d'une dizaine d'années maintenant, dans mon jardin.
    Très beau également ce poème.
    Bises et bonne soirée

    2
    Dimanche 29 Octobre 2017 à 18:01
    By Marie

    Un très beau texte assorti de photos superbes également. Bonne fin de dimanche

    3
    Dimanche 29 Octobre 2017 à 18:08

    bonsoir, 

    un arbre que j'affectionne pour sa beauté et ses fruits qui donnent cette merveilleuse huile avec la quelle je cuisine à longeur de temps.

    beau texte,un léger faible pour la deuxieme photo..

    à bientot

    4
    Dimanche 29 Octobre 2017 à 18:13
    missfujii

    J'aime beaucoup ce poème que je découvre. Comme toujours tes photos sont au top

    5
    Dimanche 29 Octobre 2017 à 18:17

    Quel sublime 1er cliché. Les autres sont également très beaux

    J'aime beaucoup ce texte.

    Biz

    6
    Dimanche 29 Octobre 2017 à 18:45

    Bonsoir Lise,

    Merci pour ce magnifique poème et ces belles photos, j'ai un faible pour le deuxième :)

    Bonne soirée, bisous !

    7
    Dimanche 29 Octobre 2017 à 20:42

    Je découvre un beau poème et tes photos sont pleines de soleil et de douceur. Cela me rappelle lorsque, petite, je ramassais les olives en Espagne durant mes vacances. Odeurs, souvenirs .... Prends soin de toi également. A bientôt

    8
    Dimanche 29 Octobre 2017 à 21:28

    Bonsoir Lise,

    De belles photos ou la lumière y est très belle. C'est un arbre que j'ai toujours rêvé d'avoir dans mon jardin, mais malheureusement je n'habite pas dans une région propice à son bien-être. 

    Bises et bonne soirée. 

    9
    Lundi 30 Octobre 2017 à 00:45
    Robert

    Superbe série d’un arbre que nous n’avons pas ici au Québec 

    10
    Lundi 30 Octobre 2017 à 13:34

    Parfaite illustration pour ce beau poème!

    11
    Lundi 30 Octobre 2017 à 16:57

    Famtastique champs d'olier quels beaux arbres et les deux olives génial.

    Amitié

    12
    Mardi 31 Octobre 2017 à 20:23

    Une douceur si présente dans tes images chère Lise... @ bientôt

    13
    Jeudi 2 Novembre 2017 à 12:31

    Beaucoup de charme ces oliviers , j'aime la cadrage de ta première photo.

    14
    Vendredi 3 Novembre 2017 à 09:25

    photos et texte extra!!amitiés

    15
    Vendredi 3 Novembre 2017 à 22:41

    Prends soin de toi, poétesse, tu nous laisses un si beau poème aussi illustre que l’olivier dont tu parles. Merci

    16
    Samedi 4 Novembre 2017 à 16:51

    Coucou Lise,

     un magnifique poème et de sublimes photos, on en croquerait des olives. Cet arbre est sublime et j'en ai deux petits en pot qui me donnent des olives chaque année. Je t'envoie de gros bisous et te souhaite un très agréable week-end. A bientôt

    17
    Kri
    Samedi 4 Novembre 2017 à 17:06

    Douce ambiance de la Provence et un très beau texte

    Bon we

    18
    Mercredi 8 Novembre 2017 à 10:47

    Magnifiques tes photos !!

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :